MON COMPTE

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

Du champ au flacon, un trésor extrait des plantes


1-bien-choisir-sa-plante1- Bien choisir sa plante: une sélection rigoureuse

Toutes nos plantes sont issues de l’agriculture biologique et sont certifiées par un organisme indépendant qui garantit l’absence de contact direct avec les pesticides et les intrants chimiques.

Nous sélectionnons des espèces botaniquement définies. Terroir, ensoleillement, altitude, exposition sont autant de critères qui influent à la fois sur la qualité de l’huile essentielle obtenue et sur ses propriétés.

2-recolter-a-maturite2- Récolter à maturité: un soin de tous les instants

Les producteurs cueillent au meilleur moment la plante gorgée de ses actifs, futurs constituants de l’huile essentielle.

Pour valider le bon moment de la récolte, un dosage des actifs est réalisé. Véritables artisans au service de la qualité agricole, les producteurs acheminent les végétaux et les conservent avec soin en vue de la distillation.

Fleurs, graines, racines, écorces… Toutes les parties de la plante peuvent être utilisées en vue d’obtenir l’huile essentielle. A partir de végétaux de la même espèce, plusieurs huiles essentielles très différentes peuvent être obtenues.

Prenons pour exemple la famille des orangers. Il est possible d’obtenir 3 huiles essentielles distinctes, tant au niveau de leur propriété que de leur parfum : l’huile essentielle de petit grain bigarade à partir des feuilles, l’huile essentielle de néroli à partir de la fleur, et l’huile essentielle d’orange à partir du zeste.

3-obtenir-le-meilleur3- Obtenir le meilleur de l’huile essentielle: un savoir-faire ancestral et maîtrisé

Les huiles essentielles sont majoritairement obtenues par un procédé appelé distillation qui entraîne les substances aromatiques grâce à de la vapeur d’eau.

Une attention particulière est portée par les maîtres distillateurs sur tous les paramètres garantissant une distillation réussie : pression, qualité de l’eau, matériel, temps, température… La fabrication est certifiée par un organisme certificateur indépendant.

Le rendement de la distillation varie de 1 à 10 en fonction du végétal. Ceci explique le coût de production des huiles essentielles, mais aussi leur puissance et leur activité.

1kg d’huile essentielle de lavande nécessite la récolte de 150kg de fleurs. Pour l’hélichryse italienne, il faudra récolter 1,2 tonnes de fleurs pour produire 1kg d’huile essentielle. Les essences d’agrumes ne sont pas distillées mais extraites à froid par un procédé mécanique qui n’utilise aucun solvant.

4-controler-la-qualite4- Contrôler la qualité: une expertise essentielle

Nous réalisons des contrôles :

  • Physiques : couleur, densité, solubilité, indice de réfraction.
  • Analytiques : chromatographie en phase gazeuse pour valider la présence et le pourcentage des molécules contenues dans les huiles essentielles, et ainsi valider leur qualité biochimique garantissant leurs propriétés.
  • Olfactifs : des experts évaluent et valident la qualité olfactive de chaque huile essentielle réceptionnée. Une huile essentielle peut être conforme en tout point, et ne pas être acceptée à cause d’un déséquilibre olfactif.

5-conditionner5- Conditionner: le trésor dans son écrin

Nous proposons nos huiles essentielles uniquement dans un flacon de brun pour garantir leur intégrité, une bonne conservation et une qualité irréprochable. On évite ainsi la polymérisation et l’oxydation qui modifient notablement les propriétés.

Toutes nos lignes de conditionnement, certifiées par un organisme certificateur indépendant, sont dédiées à des produits biologiques et naturels.

Afin d’assurer une traçabilité complète, nous mentionnons sur chaque flacon un numéro de lot permettant de remonter jusqu’au champ.  Pour garantir la sécurité d’utilisation, nous mentionnons une date limite d’utilisation optimale ainsi que des précautions d’utilisation adaptées à chaque huile essentielle.

6-exigence-qualite6-  Reconnaître cette exigence : la qualité sur l’étiquette

7 points clés pour bien choisir son huile essentielle

1- Le Logo AB

La garantie d’une culture de la plante sans pesticide ni intrant chimique

2 – Identification précise de l’huile essentielle

  • le nom botanique complet  et son nom latin
  • la partie de la plante utilisée pour obtenir l’huile essentielle
  • les composants principaux : spécificité biochimique correspondant aux principes actifs majoritaires (chémotype)
  • le mode d’extraction des végétaux.

3 – Une composition garantie

Les huiles essentielles SO’BiO étic sont biologiques, 100% pures et non coupées.

4 – Une bonne conservation

L’huile essentielle doit être conditionnée dans un flacon de verre opaque afin de la protéger de la lumière. Une notice d’information détaillée accompagne le flacon.

5 – Les précautions d’emploi

une huile essentielle est un produit concentré et puissant. Il est nécessaire de suivre les précautions d’emploi pour une utilisation en toute sécurité

6 – La démarche qualité

La traçabilité du lot garantit la maitrise du chemin du champ au flacon : n° de lot OBLIGATOIRE et DLUO.

7 – L’Éthique & filière

SO’BiO étic® connaît ses filières et respecte le travail de chacun de ses acteurs. A travers le 1% pour la planète,  SO’BiO étic® est partenaire de producteurs d’huiles essentielles qui œuvrent en faveur de causes environnementales.