MON COMPTE

Mot de passe oublié ?

Pas encore membre ?

Créez votre compte et bénéficiez
de contenus exclusifs et de
services privilégiés !

Cosmétique bio : la norme ISO 16128 en question


  • 20/02/2018

La norme internationale ISO 16128 relative aux ingrédients et produits cosmétiques bio et naturels a été publiée fin 2017.Son but ? Définir ce qu’est un ingrédient naturel ou bio, et déterminer le pourcentage de naturalité des produits cosmétiques.

Mise en place PAR les entreprises de la cosmétique conventionnelle POUR les entreprises de la cosmétique conventionnelle, elle ne s’appuie malheureusement pas sur les critères des labels existants, qui font foi actuellement en matière de certification biologique.

Le résultat ?

Un risque de confusion pour les consommateurs

Cette norme va potentiellement permettre à des marques de communiquer librement sur l’origine naturelle ou bio de leurs produits tout en intégrant dans leurs formules d’autres substances chimiques controversées.

En clair, une marque cosmétique conventionnelle va pouvoir dire que son produit comprend des ingrédients bio, sans pour autant exclure les conservateurs (comme le parabène ou le phénoxyéthanol), ingrédients chimiques polluants, OGM ou parfums synthétiques potentiellement présents.

On est bien loin des aspirations des consommateurs en recherche de transparence, sensibles au respect de l’environnement et de la santé !

SO’BiO étic® et des marques françaises labellisées Cosmébio appellent à la vigilance

Une norme ISO n’est pas une loi, ni un label. C’est un standard international mis au point par l’industrie. Peu contraignante, elle ne prévoit aucun contrôle des dossiers de fabrication ou d’achat des matériaux biologiques, ni aucune recommandation quant à l’étiquetage des produits.

Or il existe en France et à l’international des labels exigeants et certifiés comme Cosmébio, garantissant la nature des ingrédients et la traçabilité du produit, auxquels adhèrent des marques comme SO’BiO étic®, souvent impliquées historiquement et engagées pour la protection de la nature.

Attention donc aux allégations douteuses sur les étiquettes de vos produits cosmétiques qui n’ont parfois de bio qu’une infime partie des ingrédients, privilégiez les vrais cosmétiques bio labellisés Cosmébio.

 

> Comment reconnaître un vrai cosmétique bio ?

> Tout savoir sur la Norme ISO 16128